Savoir chanter juste
Comment apprendre à chanter juste seul

L’un des problèmes les plus courants auxquels sont confrontés les chanteurs débutants est d’apprendre à chanter juste.
Commençons par répondre à cette question:

Tout le monde peut apprendre à chanter juste ? Oui, absolument !

Mais apprendre à chanter juste n’est pas toujours facile, même si vous avez une oreille musicale extraordinaire.
Mais pourquoi ? « Je sais que j’ai une bonne oreille », direz-vous, « mais pourquoi je n’arrive pas à chanter juste ? »
Si vous avez du mal à trouver les bonnes notes, ou à trouver comment chanter une note juste, sachez que chanter faux ne signifie pas nécessairement que vous êtes sourd.

Attention, avant de commencer n’oubliez pas de vous échauffer!

Comment puis-je savoir si je chante juste ?


Cette question peut être délicate à résoudre, car vous ne pouvez pas toujours savoir comment votre propre voix sonne.
Pour apprendre à chanter juste, la première étape consiste à vous tester avec un enregistrement.
Chantez une ligne simple, enregistrez-la, puis écoutez l’enregistrement.
Vous pouvez même écouter l’enregistrement sur une piste d’accompagnement pour voir à quel point vous vous êtes rapproché de la bonne hauteur.
Pour une analyse en temps réel, vous pouvez utiliser un logiciel pour chanter juste ou plus simplement une application d’accordeur sur votre téléphone.
Une fois que vous avez détecté l’endroit où votre chant est « désaccordé », l’étape suivante consiste à déterminer si vous êtes dièse ou bémol.

8 étapes pour chanter juste

  1. Sélectionnez la note que vous essayez de chanter.
    Assurez-vous que la note se situe dans votre gamme confortable. Il est déjà assez difficile de chanter juste lorsque vous êtes parfaitement à l’aise. Ne vous compliquez pas la tâche en choisissant des chansons dont les notes sont trop difficiles à chanter pour vous.
  2. Jouez la note sur un piano, une guitare, un accordeur numérique ou écoutez l’enregistrement qui contient la note que vous voulez chanter.
    Dans la deuxième étape, vous allez jouer la note que vous voulez faire correspondre sur un autre instrument quelconque. Vous n’avez pas besoin d’investir dans un instrument coûteux. Il existe de nombreuses applications gratuites pour piano que vous pouvez télécharger et qui reproduiront la note que vous voulez jouer.
  3. Écoutez attentivement la note et essayez de vous la « représenter » dans votre esprit.
    Je ne peux pas vous dire à quel point cette étape est importante. Il m’arrive souvent d’assister à des cours avec des élèves qui s’entraînent à la hauteur de la note et, au fur et à mesure que la leçon se poursuit, ils s’éloignent de plus en plus de la hauteur de la note. Ce n’est pas volontaire. Mais malheureusement, nous avons une capacité limitée à concentrer nos efforts mentaux sur une seule chose et nous pouvons être pris dans l’élan de « l’exécution ». Au lieu de cela, prenez votre temps. Faites une pause. Puis essayez d’imaginer la note dans votre esprit. Soyez-en sûr à 100 % avant de chanter.
  4. Chantez la note, en essayant de faire correspondre votre voix à la hauteur que vous avez jouée.
    C’est ici que les choses peuvent facilement se gâter. De nombreuses personnes sont très confiantes dans les notes qu’elles peuvent jouer sur un instrument, mais perdent toute confiance en elles lorsqu’elles entendent votre voix. Il est vrai que votre voix peut vous sembler étrange. Mais si vous avez passé du temps à vous concentrer sur la hauteur du son dans la 3e étape, vous remarquerez que votre hauteur de son devrait être assez proche de votre cible.
  5. Écoutez votre voix et corrigez la hauteur du son pendant que vous chantez.
    C’est la partie la plus amusante ! Comme je l’ai mentionné, une fois que vous vous êtes concentré sur la note et que vous avez commencé à chanter, vous devriez déjà être assez proche de la hauteur. Cependant, aucun chanteur n’est précis à 100 % dès qu’il commence à chanter. Il y a presque toujours une période de temps pendant laquelle un chanteur corrige la note.
  6. Si votre note est basse, vous devrez amener votre voix légèrement plus haut.
    Il est fort probable que vous soyez déjà assez proche de la hauteur de voix dont vous avez besoin pour chanter. Cependant, si vous remarquez que votre note est un peu « en dessous » ou plate, chantez doucement plus haut jusqu’à ce que vous sentiez que votre voix correspond à la note.
  7. Si votre note est aiguë, vous devrez baisser légèrement votre voix.
    Encore une fois, vous devrez être très délicat dans les ajustements que vous ferez si vous chantez un peu aigu. Souvent, il suffit d’un petit ajustement pour abaisser la hauteur de la voix pour que vous puissiez chanter juste comme il faut.
  8. Une fois que vous avez trouvé la bonne hauteur, essayez de vous souvenir de la « sensation » de chanter juste.
    Il n’y a aucun doute là-dessus. Chanter juste est un jeu de mémoire musculaire. Cependant, j’ai constaté qu’il est utile de demander à mes élèves comment ils se sentent lorsqu’ils chantent une note juste. Souvent, ils me disent qu’ils sentent leur voix « vibrer » avec la note qu’ils jouent lorsque les notes s’accordent parfaitement.

Pourquoi est-ce que je chante faux ?

chanter faux
comment ne pas chanter faux ?


Qu’est-ce que cela signifie de chanter juste ? La réponse n’est pas aussi évidente qu’on pourrait le croire !

Un chanteur qui chante faux ne le sait pas toujours !
La raison la plus courante pour laquelle un chanteur ne peut pas chanter juste est liée à l’action des cordes vocales, plutôt qu’à l’oreille.
Si vous vous demandez comment chanter juste de façon constante, sachez que le fait de « taper » exactement les bonnes notes est une tâche assez complexe pour les cordes vocales.

Plus de détails

Les cordes vocales fonctionnent de la même manière qu’un élastique.
Un chanteur pratique à une hauteur donnée en étirant ou en raccourcissant inconsciemment les plis vocaux jusqu’à ce que la vitesse des vibrations produise la hauteur qu’il veut chanter.
Si tous ces phénomènes scientifiques se produisent inconciemment, comment puis-je apprendre à chanter juste ? Et surtout comment ne pas chanter faux ?


L’idée est simple : si vous voulez chanter, le contrôle de la hauteur est essentiel.
La plupart des problèmes de hauteur sont dûs au fait que les cordes vocales ne sont pas de la bonne longueur ou profondeur pour la hauteur souhaitée.

Fonctionnement des cordes vocales

Comment arrêter de chanter faux


Comme nous l’avons vu, les fausses notes se produisent lorsque les cordes vocales et ses muscles périphériques sont trop peu coordonnés pour la note que vous voulez chanter.

Attention à ne pas vous fatiguer en travaillant votre voix. Pour plus d’aisance, n’hésitez pas à developper votre endurance vocale.

Voici donc quelques conseils pour apprendre à chanter juste.


Les voyelles sont l’un de mes outils préférés pour travailler avec les chanteurs.
Les voyelles sont les sons vocaux produits par le conduit vocal ouvert entre les consonnes.
« Ah » est un exemple de voyelle.
Mais en plus d’être une partie importante du langage et du chant, les voyelles ont un effet important sur le processus de fabrication de la hauteur du son.
Certaines voyelles ont tendance à produire plus de voix de poitrine et d’épaisseur dans les plis vocaux.
Il existe également des voyelles plus généreuses qui étirent et amincissent les cordes vocales.


Plus de détails:


Si vous chantez bas

Essayez de chanter des gammes avec une large gamme (plus d’une octave) sur une voyelle large comme « ooh » ou « ee ».
Ces voyelles ont tendance à diriger vers plus de voix de tête et donc plus d’étirement dans les plis vocaux.
Un excellent exercice que j’aime faire pour une chanson est de trouver le passage où je chante faux et de chanter la mélodie sur « Goo » ou « Gee » pour aider mes plis à trouver la configuration parfaite pour ces notes.
Lorsque je me sens à l’aise pour chanter la mélodie sur « Goo » ou « Gee » et que je suis sûr d’être dans la bonne tonalité, je reviens à la mélodie et aux paroles originales et je suis toujours surpris de constater que je chante dans la bonne tonalité.
Si, pour une raison quelconque, vous êtes sûr que vous chantez faux, revenez aux « Goo » et aux « Gee » jusqu’à ce que vous trouviez la bonne hauteur et répétez.

Si vous chantez haut

Essayez de chanter des gammes avec une portée plus courte (moins d’une octave) avec une voyelle de poitrine comme « Ae » ou « Uh ».
Comme ces voyelles ont tendance à diriger davantage vers la voix de poitrine, les plis vocaux qui en résultent seront plus épais et plus courts, ce qui se traduira par une hauteur de son plus basse.

Si vous avez du mal à chanter une chanson à voix basse, essayez de chanter un « Nae » (comme dans « Nasty ») ou un « Guh » (comme dans gutter) à la place de la mélodie sur le passage difficile.


Lorsque vous sentez que l’exercice vous donne un peu plus de sécurité sur les notes basses de la chanson, essayez de revenir à la mélodie et aux paroles tout en essayant de conserver la sensation que ces voyelles de la poitrine vous ont donné.
Je suis toujours étonné de voir à quel point ce simple exercice aide les chanteurs (souvent des femmes à la voix de poitrine légère) sur des notes basses. Très vite, elles apprennent à chanter parfaitement au diapason.

Si, pour une raison quelconque, vous ne chantez pas la bonne hauteur, revenez au « Nae » ou au « Guh » jusqu’à ce que vous retrouviez la bonne hauteur et répétez.

Quelques points à noter

Pour la plupart des gens, apprendre à chanter juste se fait dans leur jeunesse. Malheureusement, tout le monde n’est pas exposé à la musique ni au chant à son plus jeune âge.
En général, cela signifie qu’ils n’ont pas suffisamment développé leur oreille pour entendre et produire la bonne hauteur.
Ainsi, même si ces exercices de chant sur la hauteur peuvent être incroyablement utiles pour tout le monde, il est possible que certains aient besoin de développer davantage leur oreille musicale.
Seule la formation de l’oreille sera efficace.
La formation de l’oreille musicale (formation auditive, pour utiliser le terme technique) est essentielle pour tous les chanteurs.
Si vous voulez savoir comment chanter juste naturellement, c’est le meilleur conseil que je puisse vous donner.
N’oubliez pas que, même pour ceux qui ont une excellente oreille musicale, nous chantons TOUS faux de temps en temps.
C’est tout à fait naturel de vouloir faire tout ce qui est en notre pouvoir pour honorer la musique en chantent à la bonne hauteur.
L’un des meilleurs moyens d’y parvenir est d’utiliser des exercices pour amener les cordes vocales à s’étirer ou à se raccourcir dans la mesure souhaitée, puis à revenir aux paroles originales.
Si vous pensez que vous n’exécutez pas ces exercices correctement ou si vous souhaitez simplement bénéficier d’une oreille attentive, n’hésitez pas à prendre un cours de chant afin que je puisse entendre exactement ce que vous faites.

Comment puis-je mettre cela en pratique avec ma propre voix ?


Tout d’abord, procurez-vous une « application pour chanter juste ».

Ensuite, trouvez la partition de votre chanson.
Vous pouvez le faire en effectuant une recherche sur Google ou en utilisant un service comme Quick Partition.
Ensuite, enregistrez-vous en train de chanter la chanson qui vous pose problème à l’aide de l’application.
Lorsque vous l’écoutez, suivez la partition tout en regardant l’écran pour voir quelles notes vous ne chantez pas correctement.
Ensuite, chantez ces mots ou ces notes dans l’application jusqu’à ce que l’écran corresponde à la ou aux notes de la partition.
Combien de temps faut-il pour apprendre à chanter juste ? Comme vous pouvez le constater, cela dépend beaucoup du chanteur et de la chanson choisie.
Continuez simplement à vous entraîner sur le reste de la chanson jusqu’à ce que vous en soyez satisfait.
Persévérez !


À force de travail, vous parviendrez à chanter de plus en plus juste !

Maintenant que diriez-vous de chanter de belles notes aiguës sans forcer ? C’est par ici !

A lire également