une voix de fausset
Qu’est ce qu’une voix de fausset

Ce style de chant a été utilisé par des artistes célèbres tels que Michael Jackson, Prince, Justin Timberlake, Smokey Robinson et Philip Bailey, pour n’en citer que quelques-uns.
Vous pourriez même reconnaître les aigus de la voix de ces artistes grâce à leur talent en matière de falsetto. Si vous apprenez à chanter le falsetto correctement et efficacement, vous améliorerez également votre registre en tant qu’interprète, quelles que soient les chansons que vous chantez ! 

Si vous ne savez pas la différence entre la voix de tête et le falsetto lisez cet article.

La définition du Falsetto

Le falsetto est une technique de chant dont le nom vient de l’italien. Appelé « fausset » en français, le falsetto exploite le registre le plus aigu de la voix (mis à part la voix de sifflet).
Le falsetto est un des nombreux outils à maîtriser pour devenir un meilleur chanteur, mais un outil crucial néanmoins !
Si chanter en voix de fausset peut sembler simple, atteindre la bonne hauteur requiert de l’habileté, de la pratique et une certaine compréhension de la façon de produire des notes plus aiguës, quel que soit le ton naturel de votre voix.
Considérez ces quelques conseils rapides mais essentiels pour apprendre à chanter en falsetto afin d’atteindre le niveau supérieur et d’améliorer votre performance globale.

Comment chanter en falsetto

Il est important de considérer comment votre voix fonctionne et ce qui la pousse à changer de mécanisme lorsque vous décidez d’apprendre à chanter falsetto. 

Deux groupes de muscles principaux contrôlent vos cordes vocales : un groupe raccourcit ces cordes et un autre les étire. 

Pour comprendre comment vos cordes vocales affectent le son et la hauteur de votre voix, pensez à un instrument à cordes. Le fait de tendre et d’affiner les cordes, crée un son plus aigu. Pour créer une voix de falsetto, vous devez étirer vos cordes vocales plus fines et plus longues.
Cet étirement des cordes vocales est l’une des raisons pour lesquelles les gens tirent souvent leur visage et leur menton vers le haut lorsqu’ils chantent le falsetto ou toute autre note aiguë, et ont tendance à tirer leur menton en avant lorsqu’ils chantent des notes plus graves.

Le mouvement des muscles du cou et de la poitrine permet de dilater ou de contracter les cordes vocales, créant ainsi des hauteurs de son plus ou moins élevées.

La Pratique

comment chanter en voix de fausset
comment chanter le falsetto

1. La détente

La première étape consiste à se détendre, afin de s’assurer que les muscles nécessaires au contrôle de vos cordes vocales ne sont pas surmenés ou surtaxés. Prenez conscience de chaque partie de votre bouche et du haut de votre corps afin de pouvoir relâcher toute tension.

Détendez volontairement votre langue, votre mâchoire, vos épaules et votre cou, l’un après l’autre.

2. Respirer correctement

L’étape suivante consiste à respirer profondément et à remplir vos poumons. Inspirez par le nez et sentez votre ventre se remplir. Retenez cette respiration pendant trois secondes, puis laissez-la s’échapper lentement en pinçant les lèvres.
Cet exercice permet de dilater les poumons et vous aide à vous détendre ! 

Avant d’aller plus loin, n’oubliez pas de vous échauffer !

3.Explorez vos aigus

Ensuite, entraînez-vous à chanter des notes aiguës afin de vous familiariser avec le contrôle de vos cordes vocales.
Par exemple, utilisez une voix de « Mickey Mouse », puis essayez le jodel pendant quelques minutes.
Imitez le son d’une personne qui, lors d’un concert, crie un « woo ! » aigu en direction de la scène. Vous pouvez imiter le cri du fantôme « booh ! », en allant de l’aigu au grave et de l’arrière au volume.

Ne forcez pas !

Tout au long de ces exercices, pensez à evoluer vers vos aigus avec douceur. Ne poussez pas votre voix à partir de votre poitrine, mais prenez de profondes respirations et sentez que vous tirez votre voix d’en haut. Vous devriez être capable d’atteindre ces notes plus aiguës naturellement au fur et à mesure. 

4. La posture

Tout en poursuivant ces étapes d’entraînement, gardez vos épaules en arrière, votre cou long et ouvrez grand la bouche. Placez-vous devant un miroir si nécessaire pour observer votre posture générale et la largeur de votre bouche.

Pourquoi vous devriez utiliser la voix de fausset

voix de fausset synonyme
Pourquoi la voix de Fausset ?

Chanter en falsetto n’endommage pas vos cordes vocales, par contre, le fait de les solliciter en forçant peut carrément ruiner votre voix ! Apprendre à contrôler vos cordes vocales vous permet de mieux chanter tout en les protégeant des dommages.

Apprendre le contrôle physique de votre gorge et de votre bouche  est nécessaire pour chanter le falsetto. La maîtrise de votre intrument vous permet également de mieux contrôler vos cordes vocales, quelle que soit la hauteur ou la tonalité.
Avec le temps, vous pourrez constater une amélioration de la résonance et de la consistance des parties basses de votre voix lorsque vous pratiquerez et maîtriserez finalement le falsetto.

Le fait d’inspirer pour chanter le falsetto peut également vous aider à renforcer vos poumons, un aspect essentiel pour chanter n’importe quelle gamme ou note ! Les techniques de respiration améliorées vous aident à vous détendre, ce qui est également crucial pour les performances, quelles que soient les notes ou la chanson que vous chantez. Prendre conscience de la tension et du mouvement de votre bouche et de vos épaules lorsque vous chantez falsetto vous aide à garder le contrôle musculaire nécessaire pour chanter dans une gamme inférieure.

Que vous puissiez bien comprendre: La maîtrise de la voix de fausset améliore votre technique vocale globale!

La maîtrise de la voix de falsetto vous permet de choisir davantage de chansons sans compromettre la qualité de votre chant.

Différences entre la voix de fausset et la voix de tête

Lorsque vous apprenez à chanter en falsetto, vous devez comprendre ce que l’on entend par voix de tête et falsetto pour pouvoir les différencier.
Pour faire simple, votre voix de tête est une gamme supérieure vocale juste en dessous de votre voix de falsetto. 
La voix de tête est différente de la voix de poitrine, ou des sons produits lorsque vos muscles serrent et contractent vos cordes vocales. Lorsque vous baissez la voix et que vous ressentez une vibration dans le fond de votre gorge ou dans votre poitrine, vous utilisez probablement votre voix de poitrine.

Lorsqu’une personne parle, elle utilise généralement une partie de sa voix de poitrine.
Lorsque vous élevez votre voix et que vous ressentez une vibration dans la partie supérieure de votre cou et de votre tête, il s’agit probablement de votre voix de tête.
Pour mieux comprendre les différences entre ces voix, entraînez-vous à parler puis à chanter quelques notes et repérez la variation entre votre voix de tous les jours et les notes plus aiguës produites lorsque vous chantez.

N’oubliez pas que le falsetto est encore plus aigu que la voix de tête. Lorsque vous chantez dans vos tons naturels et que vous vous efforcez ensuite d’élever la hauteur de votre voix grâce aux exercices présentés, vous passez généralement de la voix de tête au falsetto.

Si vous souhaitez apprendre à chanter en voix de tête, vous pouvez lire cet article.

Améliorez votre voix de fausset:

chanter une chanson
Booster sa technique grâce au Falsetto

Déverrouillez la puissance et la précision !

Une fois que vous avez appris à chanter des notes de fausset, vous êtes prêt à améliorer votre voix de fausset avec puissance et précision ! 

créer le meilleur son possible dans votre gamme de fausset.

  1. Commencez avec votre voix dans la gamme la plus élevée possible. Imitez le son d’une sirène de police ou créez un gazouillis très aigu. Ne vous préoccupez pas de savoir si ce son est agréable : vous essayez simplement d’atteindre votre hauteur de voix la plus élevée, afin d’être à l’aise avec cette gamme vocale.
  2. Ensuite, commencez à parler avec votre voix de « petit garçon », ou faites semblant d’utiliser une voix de femme aiguë.
  3. Vous devriez sentir votre voix résonner dans les sinus ou sur le devant de votre visage. Les chanteurs ressentent souvent un « soulagement musculaire » avec le falsetto, alors assurez-vous de sentir vos muscles se détendre à ce stade.
  4. L’étape suivante consiste à augmenter la hauteur de la voix, mais pas le volume. Si vous chantez plus fort, vous risquez de vous retrouver avec une voix de tête. Pensez à Marilyn Monroe chuchotant plutôt qu’à un chanteur aigu hurlant à pleins poumons.
  5. Chantez un son « ooh », en sentant la bouche se courber et s’ouvrir pendant que vous le faites. Continuez à chanter ce son en montant à nouveau dans la gamme supérieure, puis en descendant légèrement.
  6. Faites des allers-retours, en notant où vous ressentez des vibrations. Si vous sentez que ces vibrations s’éloignent de vos sinus, arrêtez-vous et recommencez avec votre voix de petit garçon.
  7. Veillez à ce que tout soit ouvert et détendu lorsque vous effectuez ces exercices.
  8. Votre bouche doit être ouverte, votre poitrine et vos poumons ouverts et détendus, et vos épaules relâchées. Gardez également votre langue en avant afin qu’elle ne masque pas ou n’étouffe pas les sons que vous produisez.

N’oubliez pas que les cordes vocales doivent être étirées et fines et se toucher à peine lorsque vous chantez des notes aiguës, quelle que soit la gamme, alors faites attention à votre posture et à vos mouvements lorsque vous atteignez des notes de falsetto.

S’il peut être difficile d’apprendre à chanter le falsetto, n’oubliez pas que chaque discipline nécessite de travailler encore et encore.

Un débutant pourrait vous dire que le chant est un talent naturel, alors qu’un interprète professionnel et expérimenté vous dira que tout le monde peut apprendre à chanter une large gamme de sons, y compris un magnifique fausset.

A lire également