Notes basses
grave notes
Comment chanter grave

Si vous n’êtes pas fan des notes graves, je vous suggère d’écouter Barry White avant continuer la lecture de cet article.
Ça y est vous êtes convaincu ?
Aujourd’hui, nous allons parler de l’origine des notes basses, de la manière de les chanter et surtout de les faire sonner.
Ensuite, nous passerons en revue plusieurs exercices pour s’entraîner à frapper les notes graves avec un son plein et riche.

D’où viennent les notes basses ?

chant diphonique grave
Chanter avec une voix grave


Les notes graves proviennent du relâchement et de l’épaississement des cordes vocales.
Ces cordes vocales épaisses vibrent plus lentement, créant ainsi une note plus grave.
Mais pour bien comprendre les notes basses et ce qui les rend un peu difficiles, attardons sur cordes vocales.
Quand les cordes vocales vibrent-elles lentement ? Lorsqu’elles sont épaisses et relâchées.
Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, les cordes vocales s’épaississent ou s’affinent en fonction du son que vous voulez vocaliser.
Elles se relâchent également, ce qui signifie simplement qu’elles ne sont pas aussi serrées que d’habitude.
Si vous avez déjà eu une laryngite, vous avez peut-être remarqué que votre voix s’est affaiblie au fil des jours.

C’est parce qu’au fur et à mesure les cordes vocales se remplissent de liquide (appelé « œdème » en termes médicaux), les cordes vont donc vibrer plus lentement. Résultat vous avez la voix d’un crooner.

cordes vocales enflammées
Où se trouvent les cordes vocales ?

Vous pouvez observer le même phénomène sur n’importe quel instrument à cordes.
Regardez la corde de mi grave d’une guitare, ou ouvrez un piano et regardez les notes du côté gauche du clavier.
Vous verrez que les cordes les plus épaisses produisent toujours des notes plus graves.
Ou encore, essayez d’étirer et de pincer un élastique et vous verrez instantanément que sa hauteur de son augmente lorsqu’il est tendu et serré.
Il existe en fait une petite formule mathématique très intéressante pour calculer la vibration d’une corde.
Nous n’avons pas besoin d’en parler maintenant, mais en gros, plus une corde est fine et tendue, plus elle vibre vite.
Plus elle vibre vite, plus la hauteur du son est élevée.
Donc, à l’inverse, des cordes plus épaisses et plus détendues (ou des cordes vocales) produisent des notes graves.

Peut-on apprendre à chanter des notes graves ?

comment chanter aigu avec voix grave
Comment chanter avec une voix grave

De nombreux chanteurs se demandent s’ils peuvent apprendre à atteindre des notes plus aiguës.
C’est parce qu’il est beaucoup plus important, dans la musique d’aujourd’hui, d’apprendre à atteindre des notes aiguës sans falsetto, plutôt que de se contenter d’émettre quelques notes basses .
Mais vous vous demandez peut-être si VOUS pouvez apprendre à chanter des notes plus graves.
Voici la réponse :
Oui !
Merci à tous ! Voilà qui conclut la leçon d’aujourd’hui (je plaisante).


Bon, la vraie réponse est : oui, jusqu’à un certain point.

Repensons à une corde de guitare.
Même sur une guitare basse, vous pouvez atteindre des notes aiguës en serrant la corde et en jouant sur les frettes les plus hautes.
Tant que la corde ne casse pas, vous pouvez la tendre de plus en plus et atteindre la hauteur de ton que vous voulez.
De la même manière, les chanteurs peuvent s’entraîner à étirer leurs cordes vocales et ajouter un peu plus à leurs notes aiguës.
Tous les chanteurs ont une limite, évidemment, mais ils peuvent continuer à repousser cette limite en amincissant et en resserrant leurs cordes vocales un peu plus chaque jour.
Mais pour les notes basses ?
Non, désolé. Ça ne marche pas comme ça.
L’extrémité inférieure de votre gamme vocale est limitée. Il y a une limite physique à l’épaisseur et au relâchement de vos cordes vocales.
Encore une fois, c’est comme une corde.
Vous pouvez desserrer une corde de guitare et abaisser la hauteur du son jusqu’à un certain point, mais au bout du compte, elle ne peut plus se détendre. Le son ne peut pas descendre plus bas.

Ne vous méprenez pas : il est toujours très important de pratiquer vos notes basses !
Des tonnes de chansons utilisent des notes basses et vous devez être capable de les atteindre quand elles se présentent.
La leçon d’aujourd’hui consiste donc à examiner les notes basses de votre voix et à tirer le meilleur parti de ce que vous avez.

Avant de passer aux exercices, je tiens à vous mettre en garde contre le problème le plus courant que rencontrent les chanteurs avec les notes basses.
Voici ce que vous devez savoir.

L’erreur n°1 des chanteurs avec les notes basses :

A vouloir répondre à la question de comment chanter plus grave, beaucoup de chanteurs veulent baisser leur larynx.
Au cas où vous ne le sauriez pas, le larynx est l’organe musculaire creux de votre gorge où se trouvent vos cordes vocales.
Il est également connu sous le nom de « pomme d’Adam ».

Vous pouvez soulever et abaisser votre larynx à l’aide des muscles de votre cou. Lorsque vous bâillez, par exemple, votre larynx est un peu abaissé.
Beaucoup de chanteurs débutants veulent élever leur larynx pour les notes aiguës et le baisser pour les notes graves.
Certaines personnes essaient de chanter des notes graves en poussant tout leur larynx vers le bas, vers leur trachée.
Ils finissent par avoir un drôle de son, une sorte d’abrutissement, comme Yogi l’Ours ou Goofy.
Ne faites pas cette erreur !

Mais une chose est sûre : le fait d’abaisser le larynx pour jouer des notes graves rend le son bizarre.
En d’autres termes, cela ne ressemble pas à votre voix normale.
Voici pourquoi :
Lorsque le larynx descend aussi bas, les cordes vocales commencent à se relâcher et à se séparer.

Notre objectif aujourd’hui est donc d’atteindre ces notes basses sans tomber dans le registre des ours de dessins animés.
Nous allons nous entraîner à chanter de l’aigu au grave avec votre voix normale, avec un ton plein, beau et riche sur chaque note.
Le but du jeu est de maintenir votre larynx en équilibre et dans une position confortable, sans le pousser trop bas ou trop haut.

4 exercices pour comprendre et developper vos graves

L’appoggio est votre ami

Le soutien vocal ou appoggio est de loin l’une des bases les plus importantes lorsqu’on cherche à developper sa technique vocale. C’est encore plus vrai lorsqu’il sagit des graves. Un soutien souple et constant est nécéssaire pour de belles notes chantées.
Pour en savoir plus sur le soutien vocal c’est par ici !

« Parlez » les notes graves


Ce premier exercice relève plus du conditionnement qu’autre chose, mais c’est quand même une excellente façon de commencer à pratiquer les notes graves.
Voici ce que je veux que vous essayiez :
Plutôt que de « chanter » vos notes basses, essayez de les « parler ».
Hein ?
Eh bien, la plupart des gens ont une voix chantée qui est différente de leur voix parlée.
La voix chantée est plus jolie, plus chantante, utilise plus de vibrato, et est plus musicale en général.
C’est logique. Normalement, lorsque nous chantons, nous voulons que nos notes soient jolies, n’est-ce pas ?
Le problème, c’est que si l’on se concentre sur la beauté et la mélodie, on perd le ton dans les notes graves.
Donc, lorsque vous essayez de chanter ces notes basses, essayez plutôt de « chanter » avec votre voix parlée !

Oubliez la musicalité de vos notes pendant une seconde.

Essayez de « parler » les notes sur la hauteur.

Idéalement, vous remarquerez que lorsque vous « parlez » un peu plus les notes, celles-ci sont beaucoup plus faciles
Même si ce n’est pas aussi « joli » que votre voix de chanteur, ce « parler » dans ces notes basses vous aidera à accéder à des notes plus basses que vous ne le pensiez.

En parlant du larynx…

Surveillez votre larynx

Dans notre deuxième exercice, l’objectif est simple : essayez d’être plus conscient de ce que fait votre larynx.
Il y a deux façons principales de le faire.
Vous pouvez :

  • Observer votre larynx dans le miroir pendant que vous chantez ou…
  • Sentir votre larynx en pressant doucement votre pouce et votre index contre votre cou, juste après votre menton.

Ces deux astuces vous permettront de voir et de sentir votre larynx bouger lorsque vous passez des notes graves aux notes aiguës.
Rappelez-vous, la grande erreur que tout le monde commet est de laisser tomber son larynx lorsqu’ils essaient d’atteindre leur graves.
Mais le but est de garder le larynx en équilibre.
Il bougera toujours un peu, mais résistez à la tentation de pousser votre larynx trop loin vers le bas (ou vers le haut, pour les notes aiguës).
Si vous sentez que vous le poussez trop loin, restez calme, restez dans votre « voix parlée » et laissez les notes basses arriver naturellement.

Chanter des chansons avec des notes basses

Bravo à tous !
Si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous vous êtes peut-être posé une question :
« Pratiquer des notes basses notre voix parlée, c’est bien, mais le but est de chanter, non ? »
Et vous avez raison !
Donc, dans ce dernier exercice, nous allons réellement chanter des notes graves dans une vraie chanson.
Mais c’est exactement là que la plupart des chanteurs se trompent.
Vous pouvez faire des exercices vocaux toute la journée pour atteindre ces notes basses. Mais lorsqu’ils chantent une chanson, beaucoup de chanteurs reviennent à leurs vieilles habitudes pour atteindre les notes basses.
Bien sûr, vous pouvez être capable de le faire magnifiquement sur une voyelle « ee » et « ooh », mais lorsque vous chantez une chanson, vous risquez de trop abaisser votre larynx.

Alors, quelle est la solution ?

Eh bien, comme vous le savez, la plupart du temps, lorsque vous chantez des chansons, vous devez chanter des voyelles autres que « ooh » et « ee ».
Donc, si vous savez que ces exercices vous aident beaucoup, voici une super astuce que vous pouvez utiliser.
Chantez mieux les notes basses des chansons en réduisant les voyelles.
Je veux dire par là que nous allons essayer de remplacer les grandes voyelles ouvertes comme « Ah » ou « E » par des voyelles fermées qui sont plus faciles à chanter bas.
Réduire les voyelles est l’une des meilleures façons d’appliquer les leçons de ces exercices à une chanson réelle.
Voici ce que vous devez faire :

  1. Choisissez une chanson que vous aimez et qui contient des notes basses.
  2. Trouvez les notes graves qui vous posent problème et identifiez les voyelles utilisées sur ces notes.
  3. Remplacez les voyelles ouvertes par la voyelle qui s’en rapproche le plus, mais juste un peu plus étroite.
    Si vous n’êtes pas sûr de la voyelle qui est plus étroite que celle de la chanson, consultez ce graphique utile avec toutes les voyelles :
quelle sont les voyelles de l'alphabet
Tableau des voyelles simples et des voyelles complexes

Elles sont classées de la plus fermée ( I et U) à la plus ouverte (A et E).
Il suffit de prendre les paroles de la chanson que vous essayez de mieux chanter et de remonter d’un son de voyelle sur le graphique.
Cela rendra les notes basses plus faciles à chanter à des hauteurs basses.

Conclusion


Félicitations ! À présent, vous devriez savoir exactement d’où viennent les notes graves et comment les obtenir dans votre propre voix.
Les notes basses peuvent être un défi en matière de techniques de chant, alors félicitations pour votre persévérance dans ces exercices.

La clé est une pratique constante et quotidienne.
Quoi qu’il en soit, restez détendu, gardez votre larynx en position neutre, et ne poussez pas ou ne forcez pas votre voix.
Faites-le et vous chanterez des notes graves pleines et puissantes en un rien de temps.
N’hésitez pas à consulter notre article sur l’échauffement vocal avant de faire ces exercices !

A lire également